Quatre habitudes à prendre pour une retraite anticipée

retraite

Lorsque nous commençons notre vie professionnelle, la pensée de la retraite ne nous traverse jamais l’esprit. C’est quelque chose qui « pourrait » arriver dans quelques décennies, et en attendant, nous nous préoccupons simplement de notre salaire actuel. Bien sûr, au fur et à mesure que les choses progressent, nous sommes de plus en plus nombreux à penser à la retraite et à ses implications financières. Nous commençons à réaliser que l’âge moyen de la retraite ne recule pas – il ne fait qu’augmenter. Il va sans dire que beaucoup d’entre nous ne veulent pas travailler jusqu’à 62 ans, mais profiter de leurs dernières années loin de leur lieu de travail. C’est la raison pour laquelle nous avons rédigé l’article d’aujourd’hui. Nous allons maintenant examiner quatre habitudes que vous devez absolument adopter si vous voulez vraiment prendre une retraite anticipée.

Conseil n° 1 : Toujours avoir un œil sur l’avenir

Il est vrai que ce premier point sera difficile à suivre au début de votre vie professionnelle. Toutefois, à mesure que le temps passe, essayez de toujours avoir un œil sur l’avenir. Par exemple, vous pouvez avoir des vues sur une voiture flambant neuve, mais en réalité, vous devez vous demander si vos finances vous le permettent. N’oublions pas que les biens de luxe comme les voitures ne font que perdre de la valeur et ne profiteront pas du tout à votre plan de retraite anticipée.

Conseil n° 2 : Calculez vos coûts futurs

De même, assurez-vous de comprendre les coûts que vous devrez prendre en compte dans votre retraite anticipée. Vous avez peut-être remboursé votre emprunt, ce qui est fantastique, mais qu’en est-il de tout le reste ? Malheureusement, c’est peut-être le moment de penser aux soins médicaux, à une mutuelle santé pour retraité, à la succession, à la préparation des funérailles et à d’autres sujets que beaucoup d’entre nous souhaitent éviter. Vous devrez peut-être aussi réfléchir à ce que vos enfants pourraient vous coûter à l’avenir et intégrer ce facteur dans votre plan de retraite. Après tout, de plus en plus de parents doivent aider leurs enfants à accéder au logement, ce qui pourrait faire reculer votre plan de retraite de plusieurs années si vous n’y pensez pas assez tôt.

Conseil n° 3 : vivez selon vos moyens

D’une certaine manière, le conseil suivant est très proche du premier conseil que nous avons examiné. Reprenons l’exemple de la voiture : votre rêve ultime est peut-être d’acheter une voiture neuve, mais est-ce vraiment dans vos moyens ? Avec l’importance des offres de financement, de plus en plus de personnes se tournent vers des produits de luxe que leurs revenus ne peuvent pas vraiment justifier. Même si vous parvenez tout juste à rembourser vos dettes, n’oubliez pas que vous devez tenir compte de l’épargne si vous voulez vraiment financer une retraite anticipée.

Conseil n° 4 : Faites travailler votre argent pour vous

Nous venons d’aborder la question de l’épargne et, d’une certaine manière, c’est ce que nous allons faire dans ce dernier conseil. Beaucoup d’entre nous vont au travail, prennent leur paie, dépensent et répètent le processus pour le reste de leur vie. Les personnes riches, en revanche, font travailler leur argent pour elles – plutôt que l’inverse. Ils apprendront à investir une partie de leur salaire afin que leur épargne augmente sans qu’ils aient à faire plus d’heures. Apprenez à faire des placements à faible risque, et vous verrez peut-être l’âge de votre retraite reculer.

Les mutuelles de presse et de communication, une aide précieuse pour les professionnels ?
Assurance obsèques : souscrire pour vous et pour vos proches