Tarif et coût d’une installation électrique

Publié le : 15 juin 20233 mins de lecture

L’électricité amène le confort à la maison. Grâce à elle, nous pouvons tous apprécier la lumière même s’il fait noir dehors. La préparation de la nourriture prend moins de temps et devient plus sophistiquée avec le courant électrique. Certains peuvent travailler loin du stress du bureau par son biais également.

Importants équipements d’une installation électrique et leur coût

Une installation électrique est l’ensemble de plusieurs équipements. Parmi ces derniers, nous avons le compteur électrique. Sa mission est de mesurer à tout moment la consommation électrique de toute l’installation. Il faut l’intervention d’un technicien pour relever le compte d’un compteur standard.

En revanche, le modèle électronique est plus coûteux, mais transmet directement ses données à l’ERDF (Électricité réseau distribution de France). Le compteur électrique coûte environ 230 euros. Parmi les équipements les plus importants de l’installation électrique, il y a aussi le tableau électrique.

Dans le même thème : Obtenir un devis pour la pose de tuiles par les entreprises

Les différents types de disjoncteurs et leur tarif

Le disjoncteur est un composant essentiel d’une installation électrique. Le disjoncteur général a pour mission de couper l’alimentation du foyer en courant électrique quand il y a une surcharge électrique ou un court-circuit. Également connu sous le nom de disjoncteur de branchement, il garantit la sécurité de toute la maison.

Pour une sécurité maximale, il faut aussi intégrer un disjoncteur divisionnaire. Il coupe directement l’alimentation en courant du circuit à problème. Si vous voulez aussi protéger les occupants de la résidence contre les risques d’électrisation, il faut installer un disjoncteur différentiel. Un disjoncteur, qu’importe son type, coûte dans les 3 à 10 euros.

Le coût des autres composants d’une installation

Dans la liste des éléments constitutifs d’une installation électrique, on retrouve l’interrupteur différentiel, le fusible, le délesteur et le contacteur. Le premier est obligatoire et vaut dans les 20 jusqu’à 100 euros. Le tarif du fusible ressemble à celui du disjoncteur.

Celui du délesteur peut, en revanche, atteindre les 400 euros, vu sa complexité. Le prix du contacteur est assez raisonnable, entre 20 et 70 euros. Pour l’interrupteur va-et-vient, il faut prévoir dans les 2 à 30 euros. Le télérupteur coûte plus cher jusqu’à 50 euros.

Comprendre les Sinistres de Véhicules : Types et Procédures à suivre
Assurance Voyage : Pourquoi en Avez-vous Besoin en Vacances ?

Plan du site