Assurance habitation pour locataire : quelle utilité ?

Publié le : 07 juillet 20234 mins de lecture

Le contrat d’assurance habitation pour locataire est indispensable, car non seulement, il vous couvrira en cas de dommages ou de sinistres liés à l’appartement ou à vos voisins, mais il vous évite également la rupture de votre contrat de bail. En effet, si vous ne présentez aucune preuve de souscription à une assurance habitation, le propriétaire du logement est en droit de mettre fin à votre bail. Les avantages que présente ce type d’assurance ne s’arrêtent pas là.

À qui s’adresse l’assurance habitation ?

Selon la loi, le propriétaire d’un bien immobilier n’est pas tenu de souscrire une assurance habitation. Néanmoins, ce dernier est encouragé à le faire dans le cas où sa responsabilité se retrouve engagée (défaut d’entretien, vices de construction, etc.). S’il s’agit d’une copropriété, tous les copropriétaires devront assurer son appartement (RC obligatoire), si l’assurance du syndicat couvre uniquement les espaces communs. Là où l’assurance habitation devient strictement obligatoire, c’est lorsque vus êtes un locataire. Ne pas souscrire une assurance habitation pour locataire laissera votre bailleur en libre droit de rompre le bail. Grâce à votre contrat, vous serez également couvert et protégé contre les sinistres relatifs à la location (dégât des eaux, augmentation du loyer, incendie, etc.). Cependant, la souscription à une assurance locative n’est pas une obligation s’il s’agit d’un bail saisonnier ou d’un logement de fonction.

À quoi sert l’assurance habitation pour locataire ?

L’assurance habitation pour locataire permet avant tout aux victimes d’un sinistre survenant dans l’appartement de bénéficier d’une indemnisation. Ce dédommagement prend la forme d’une somme d’argent que la compagnie d’assurance verse au propriétaire ou aux copropriétaires d’un logement en fonction des dégâts subis. Selon la nature de votre assurance, vous pourrez également être personnellement indemnisé pour les préjudices constatés, à la fois matériels et corporels. Une assurance habitation basique ne couvre que la partie responsabilité civile, ne dédommageant que les personnes tierces ayant reçu des dommages.

Que couvre l’assurance habitation ?

La couverture d’une assurance habitation pour locataire dépend principalement des options choisies par l’assuré, mais d’une manière générale, la compagnie d’assurance couvre automatiquement le logement du souscripteur ainsi que les personnes victimes et leur habitation. Parmi les options disponibles, on distingue la garantie de la responsabilité civile qui inclue la prise en charge financière des dommages causés par le propriétaire ou le locataire à une personne tierce. D’autres options de l’assurance peuvent aussi prendre en charge les dommages présents à la suite d’actes de vandalisme, d’actes de terrorisme, ou encore causés par des tempêtes et autres catastrophes naturelles ainsi que des catastrophes technologiques.

Perte de clé, vol ou clé cassée : en cas de dépannage, comment être pris en charge par son assurance ?
Assurance habitation : coment fonctionne la responsabilité civile ?

Plan du site